Dans quelles conditions puis-je passer mon CAP Esthétique en 1 an?

La durée d’1 an n’est pas vraiment exacte. En effet, si vous y songez alors que nous sommes en septembre, les prochains examens seront dans 9 mois. Et plus nous avançons dans le temps, moins il vous reste de temps.

Donc, les conditions?

– Vous avez un diplôme vous permettant d’être dispensé(e) des matières générales;
– Vous avez un planning personnel et/ou professionnel assez léger;
– Vous êtes très bien entouré(e) et soutenu(e);
– Vous avez de très bonnes capacités à apprendre rapidement;
– Vous avez les moyens financiers pour vous offrir tout le matériel en plus de la formation en quelques mois, afin de vous entraîner ces avant les examens.

Avec toutes ces conditions réunies, vous serez certainement prête aux prochains examens! Et si vous réunissez au moins 3 de ces conditions, vous avez tout de même vos chances.

Si vous commencez en janvier seulement, même en étant inscrite aux examens dès octobre, vos chances s’amincissent, mais rien n’est impossible! Mais ces 5 conditions doivent être réunies…

Envisagez de le passer en 2 ans ou un peu moins, comme je le dis à tous mes étudiant(e)s, cela n’est pas dramatique, c’est juste 1 année supplémentaire pour décrocher votre rêve! Qu’est ce que cela représente lorsque vous l’avez toujours rêvé?

C’est pourtant qu’un CAP!

Oui… En effet, on pourrait penser qu’un CAP, quel qu’il soit, reste assez simple. Pour le CAP esthétique, on pourrait même penser qu’il suffit de savoir maquiller (et ça tombe bien vous savez déjà maquiller), de mettre du vernis (ça va, ce n’est pas sorcier), faire un soin du visage (vous vous en faîtes 1 fois par semaine), épiler des poils (vous avez observez votre esthéticienne, ça a l’air si facile)…
Et bien non, pas du tout! Le métier d’esthéticienne, en commençant par le diplôme le plus bas de l’échelle qu’est le CAP pour y arriver, passe par l’apprentissage de la biologie de la peau avec ses différents tissus et cellules, de l’anatomie des os et des muscles, l’étude des poils et des ongles, des ultraviolets, de la connaissance de tous les produits cosmétiques avec lesquels vous travaillerez en passant par leur composition et les principes actifs, vous devrez également savoir comment vendre les produits de soin, de maquillage, les parfums ou une prestation, il vous faudra connaître également l’organisation d’un institut, ainsi que l’analyse d’une peau avec tous les soins esthétiques que vous pourrez y réaliser! Et ceci n’est que le sommet de l’iceberg…

Cet article n’a pas été écrit pour vous décourager, loin de là, mais pour vous que vous preniez conscience que ce ne ne sont pas des études à prendre à la légère, car le métier d’esthéticienne est un métier sérieux dont le seul but est de prendre soin des personnes, et ça, ça passe obligatoirement par des connaissances approfondies en amont.

Si devenir esthéticienne est votre rêve, mettez y toute votre énergie et foncez!

error: Alert: Ce contenu est protégé !!